BEate Haeckl

Autrice

Deutsch  -  English  -  Français

 
 

Beate Haeckl, née à Lindau, Lac de Constance, a grandi en Allemange, Espagne et en France. Après des études de philologie romane et anglo-saxonne, elle entreprend des études de théâtre à Londres et à Cardiff. Elle co-fonde avec Carmen Jakobi le „Triangle Theatre“, théâtre trilingue pour lequel elle écrit, joue et dirige de nombreuses mises en scènes. Premiers contacts avec l’opéra en tant que „language coach“ pour Welsh National Opera et co-productions avec les futurs fondateurs de Music Theatre Wales Michael McCarthy et Michael Rafferty.


Elle s’installe à Berlin et collabore de longues années avec Berliner Kammeroper sous la direction de Henry Akina et Brnymor Llewellyn Jones (Opéra de Chambre de Berlin) pour lequel elle modernise certains opéras français et anglais en langue allemande (Milhaud „le pauvre Matelot“, Maxwell Davis „The Lighthouse“). Elle travaille régulièrement pour Berliner Festspiele, in particular sur „Gespenstersonate“ d’Aribert Reimann. En 2007, elle obtient le deuxième prix du concours international de livret d’opéra de Netzzeit Wien, Opera Genesis London et Theater Luzern. Elle écrit des pièces de théâtre, comédies musicales et livrets d’opéra en trois langues.


„Penthesilea“ est sa première collaboration avec Pascal Dusapin et La Monnaie de Bruxelles.


Depuis 2016, elle travaille comme dramaturge/auteure avec la chef  d’orchestre Laurence Equilbey et insula orchestra en vue d’une production musico-théâtrale du „Egmont“ de Beethoven et Goethe dans la mise en scène de Séverine Chavrier. La première aura lieu le 21 septembre 2017 dans le nouvel espace de la Seine Musicale, inauguré en avril 2017.



La collaboration avec Anne Théron et sa Compagnie Les productions Merlin l’a amenée à traduire en allemand „Ne me Touchez Pas“, oeuvre dramatique d’Anne Théron jouée avec grand succès en France depuis deux ans. Pour la production en Allemagne, la recherche de co-producteurs  est en cours.


Elle a contribué plusieurs textes en anglais pour le premier album „Roots“ du groupe prog-rock Planting Robots, paru en  mars 2017.